Hommage à Ravachol

L’activiste anarchiste Ravachol, a été emprisonné à la Conciergerie avant de se faire guillotiner. Il cria «Vive la Ré» au moment où la lame lui trancha la gorge, sans pouvoir finir son annonce. Cette installation a été présentée à la Conciergerie, dans la salle des Gens d’Armes lors de l’exposition «Bande-Annonce» en juin 2010.

ravachol1 Hommage à Ravachol, bande de nylon tissée entre les barreaux des grilles de la salle des gens d’armes. Conciergerie, Paris 2010.

ravachol2 ravachol_3 ravachol_4