La Porcherie, résidence et exposition.

CERTAINS L’AIMENT CHAUD
avec Charlotte Barry, Romain Boulay, John Cornu, Antonin Kremer, Marine Provost, Babeth Rambault
_
LA PORCHERIE, lieu d’art contemporain
22 route Monbard
21150 Ménétreux Le Pitois
_
28 juillet – 5 novembre 2017

DSC_0067 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0069 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0117 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0112 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0102 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0081 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0120 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0123 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0162 Welcome (petit), paillassons découpés, contreplaqué, Marine Provost, 2017.

DSC_0164 Vue de l’exposition « Certains l’aiment chaud », au sol une oeuvre de John Cornu et à droite: Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0165 Vue de l’exposition « Certains l’aiment chaud », au sol une oeuvre de John Cornu et à droite: Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0181 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0192 Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.

DSC_0203Vue de l’exposition « Certains l’aiment chaud », au sol une oeuvre de John Cornu et au dessus: Attachements ou la queue du Marsupilami, chambres à air de tracteurs et corde, 2017, Marine Provost.